ARCHIVÉE - L’utilisation d’Internet par les institutions fédérales

AvertissementLa Norme sur la facilité d'emploi des sites Web remplace ce contenu. Cette page Web a été archivée parce que les Normes sur la normalisation des sites Internet 2.0 ont étés annulées.

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Page 1 de 11

Août 1999

Nota : Dans la présente publication, les termes de genre masculin utilisés pour désigner des personnes englobent à la fois les femmes et les hommes.

TABLE DES MATIÈRES

I. Introduction

II. Méthodologie

III. Observations

    1. D’hier à aujourd’hui
      1. Les progrès de la présence fédérale sur Internet
      2. Le Site du Canada
      3. Publiservice
      4. La Conférence « Le gouvernement sur Internet »
      5. La Présentation uniforme
      6. Les recommandations du Commissaire
        1. L’élaboration de politiques
        2. La politique interne
        3. Le contrôle de la qualité
        4. L’achat de logiciels
        5. L’incidence des progrès techniques et des forces du marché
    2. L’analyse des plaintes reçues au sujet d'Internet, de 1996 à 1998
      1. L’analyse des plaintes -- Les sujets de préoccupation
      2. Les constatations
    3. Le service au public
      1. La page d’accueil
      2. La présentation et la qualité linguistique des sites Web
      3. Le contrôle de la qualité
      4. Les adresses Internet
        1. Les noms de domaine
        2. Les répertoires
        3. Les noms de fichier
      5. Les moteurs de recherche
      6. Les hyperliens
      7. Le courriel
      8. La diffusion automatique dans les deux langues officielles
    4. Les questions relatives à la langue de travail -- Résumé des groupes de discussion

IV. Conclusion et recommandations

Annexe A : Les institutions fédérales consultées

Annexe B : Les recommandations du Commissaire (étude initiale)

Annexe C : Les considérations techniques en 1999