ARCHIVÉE - Introduction

AvertissementLa Norme sur la facilité d'emploi des sites Web remplace ce contenu. Cette page Web a été archivée parce que les Normes sur la normalisation des sites Internet 2.0 ont étés annulées.

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Page 2 de 7

Dans le cadre d’un projet de recherche élargi sur les indicateurs de vitalité, le Commissariat aux langues officielles a effectué une étude de la communauté anglophone de la Base-Côte-Nord. L’étude visait à comprendre la vitalité ainsi que les indicateurs du progrès dans le développement de la communauté. La présentation sommaire précédente offre un aperçu des objectifs, de la méthodologie et des observations pour l’ensemble du projet, qui portait également sur deux autres communautés : les Cantons-de-l’Est et la ville de Québec.

Le présent rapport décrit divers aspects de la communauté anglophone de la Base-Côte-Nord : son histoire, son profil démographique actuel, ses ressources communautaires ainsi qu’une sélection de pratiques exemplaires et de cas de réussite. L’objectif est de fournir des renseignements généraux et d’établir le contexte du modèle de vitalité (les résultats, les indicateurs et les sources de données) pour chacun des quatre secteurs que la communauté a jugés essentiels à l’amélioration de sa vitalité. Certains membres de la communauté, actifs dans les secteurs ciblés, ont été appelés à décrire la vitalité communautaire en cernant des activités clés, des résultats, des indicateurs et des sources de données pour chacun de ces quatre domaines. L’étape suivante a consisté à étoffer le tout, puis l’équipe de recherche a peaufiné le travail.



Table des matières | Page suivante