ARCHIVÉE - OBSERVATIONS (SOUS-MINISTRES ADJOINTS)

AvertissementLa Norme sur la facilité d'emploi des sites Web remplace ce contenu. Cette page Web a été archivée parce que les Normes sur la normalisation des sites Internet 2.0 ont étés annulées.

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Page 5 de 13

1.2 Processus de préqualification des sousministres adjoints (PPQSMA)

Le Processus de préqualification des sous-ministres adjoints (PPQSMA) est un processus de sélection et non un programme de perfectionnement comme le PPACS. Le PPQSMA vise à constituer un répertoire représentatif de personnes possédant déjà les compétences requises en leadership et qui sont prêtes à être nommées à un poste de niveau SMA. Une initiative conjointe de la CFP et du RL, le PPQSMA est ouvert aux employés de la fonction publique seulement. Depuis le début de 2001, les candidatures au PPQSMA sont acceptées de façon continue pendant toute l’année, dans une approche collective pour l’embauche de SMA. Ceci devrait permettre d’alimenter régulièrement le répertoire de personnes compétentes et faciliter la planification de carrière. (Nous aborderons plus loin dans le rapport le rôle que joue le Secrétariat central des SMA dans la gestion collective des SMA.)

Tout comme pour le PPACS, l’information servant à l’évaluation est rassemblée au moyen de divers outils, tels que le dossier du candidat ou de la candidate, l’entrevue sur le rendement antérieur, la vérification des références et une entrevue menée par un comité formé de sous-ministres et de hauts fonctionnaires de la CFP ou du RL (pour les candidats retenus). Le comité recommande au Comité des hauts fonctionnaires (CHF) les personnes prêtes à être incluses dans le répertoire des candidats préqualifiés pour une nomination au niveau SMA. Le CHF soumet alors leurs dossiers à la CFP aux fins d’approbation.

Les nominations sont effectuées par les sous-ministres, à partir du répertoire de candidats préqualifiés, à mesure que des possibilités d’affectation se présentent. Nous examinerons dans la section qui suit les procédures concernant les affectations des SMA. Au moment de la présentation d’une candidature au PPQSMA, l’employé doit être bilingue au niveau CBC dans sa langue seconde et posséder de solides compétences en matière de leadership et de gestion du personnel ainsi qu’une expérience pertinente.

Le tableau 2 indique le nombre de postulants constituent un groupe qui a des intérêts francophones et anglophones ainsi que ceux qui communs et qui assume d’importantes se sont qualifiés au PPQSMA de 1997 à 2000 :

Tableau 2

Années

Postulants/Postulantes

Qualifiés/Qualifiées

 

Francophones

Anglophones

Francophones

Anglophones

 

Nbre

%

Nbre

%

Nbre

%

Nbre

%

1997

52

22,3

181

77,7

7

35,0

13

65,0

1998

37

25,7

107

74,3

5

31,3

11

68,7

1999

23

28,0

59

72,0

6

42,9

8

57,1

2000

16

21,9

57

78,1

7

22,6

24

77,4

Total

128

24,1

404

75,9

25

30,9

56

69,1

On remarque ci-dessus que la représentation francophone est passablement élevée en matière de pourcentages, ce qui permet d’alimenter adéquatement le bassin de candidats et candidates aux postes de SMA. Cela dit, il faut se rappeler que toute variation à la baisse des nombres absolus chez les candidats modifierait sensiblement les pourcentages.


Page précédente | Table des matières | Page suivante