ARCHIVÉE - Suivi - À louer: Services bilingues recherchés dans les commerces des édifices fédéraux de la RCN

AvertissementLa Norme sur la facilité d'emploi des sites Web remplace ce contenu. Cette page Web a été archivée parce que les Normes sur la normalisation des sites Internet 2.0 ont étés annulées.

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

MÉTHODOLOGIE
  • Le Commissariat aux langues officielles a effectué un suivi d’une étude effectuée auprès des locataires commerciaux installés dans des immeubles fédéraux dans la région de la capitale nationale (RCN).
  • Nous avons mesuré les progrès accomplis quant à la disponibilité des services dans les deux langues officielles.
  • Nous avons procédé à la vérification de 198 commerces, dont la plupart (78 p. 100) étaient les mêmes qu’en 2003.
CONSTATS

Commission de la capitale nationale (CCN)

  • Les commerces ayant un bail avec la CCN situés au Québec ont obtenu une note quasi parfaite pour la disponibilité des services dans les deux langues officielles; ces résultats sont semblables à ceux obtenus en 2003.
  • Auprès des commerces ayant un bail avec la CCN en Ontario, nous notons une amélioration au niveau du matériel bilingue, du service en personne, qui est disponible en français dans près de 70 p. 100 des cas, et du service au téléphone, disponible dans les trois quarts des cas.

Travaux Publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC)

  • Au Québec, presque tous les commerces ayant un bail avec TPSGC offraient le service bilingue en personne et au téléphone, mais seule la moitié offrait un affichage ou du matériel promotionnel bilingue. La disponibilité de l’affichage et du matériel écrit s’est aussi détériorée.
  • En Ontario, TPSGC accuse un recul dans le niveau des services bilingues en personne et au téléphone. Un peu plus d’un quart des commerces possèdent un affichage extérieur dans les deux langues officielles et moins du tiers diffuse du matériel promotionnel bilingue.
  • La commissaire a adressé trois nouvelles recommandations à TPSGC afin d’améliorer la situation.

Québec

  • Du côté de la rive québécoise, la disponibilité des services en anglais, en personne et au téléphone, est presque parfaite (97 p. 100 et 92 p. 100 respectivement).
  • En ce qui a trait à l’affichage et au matériel écrit, ils étaient bilingues dans environ 60 p. 100 des cas. La situation s’est légèrement détériorée depuis 2003.

Ontario

  • 60 p. 100 des locataires sont en mesure de servir le public en français en personne ou au téléphone, soit sensiblement la même situation qu’en 2003.
  • L’affichage extérieur en français est présent dans seulement 40 p. 100 des cas et l’affichage intérieur, dans 25 p. 100 des cas.
RECOMMANDATIONS
  • Des 13 recommandations émises dans l’étude de 2004, deux n’ont pas été mises en œuvre par TPSGC. Les autres recommandations ont été mises en œuvre ou sont en voie de l’être.
  • En plus de rappeler aux institutions les huit recommandations de l’étude de 2004 qui n’ont pas encore été pleinement mises en œuvre, la commissaire a formulé quatre nouvelles recommandations (3 à TPSGC et 1 à Patrimoine Canada) pour promouvoir la dualité linguistique dans la RCN.
DONNÉES STATISTIQUES
  • Il y a 125 ambassades et 5 consulats dans la RCN.
  • Statistique Canada rapporte que la région de Ottawa-Gatineau a accueilli 7 615 933 visiteurs en 2003.