Former l’équipe

Page 9 de 14

Le recrutement d’un grand nombre de bénévoles et d’employés bilingues constitue un défi crucial à relever, puisque la capacité d’offrir un service au public dans les deux langues officielles en dépend. Il est important d’embaucher suffisamment de personnes bilingues pour pouvoir répondre à la demande à tous les points de service au public, et ce, en tout temps. De plus, afin de tirer pleinement profit des compétences linguistiques du personnel bilingue, il faudrait affecter cette main-d’oeuvre à des postes qui demandent des interactions avec le public et les participants. Par ailleurs, avant d’embaucher des gens, il est important de vérifier leurs compétences linguistiques réelles, par exemple en posant des questions dans les deux langues officielles en entrevue ou en faisant passer un test écrit aux candidats.

Les institutions fédérales doivent, elles aussi, se préparer longtemps d’avance, car les événements d’envergure amèneront forcément un afflux de visiteurs et une augmentation de la demande de services dans les deux langues officielles à certains de leurs bureaux. Elles devront augmenter la capacité bilingue de leur personnel, soit en faisant appel à des employés bilingues travaillant dans d’autres bureaux, soit en recrutant du personnel additionnel et des bénévoles bilingues.

Il existe de nombreuses façons de recruter de la main-d’œuvre bilingue. Par exemple, on peut :

  • collaborer avec les organismes de la communauté de langue officielle en situation minoritaire de la région, qui comporte un grand nombre de personnes bilingues;
  • diffuser des appels de candidature dans les médias de langue officielle minoritaire;
  • faire appel aux organismes de la majorité linguistique qui se consacrent à l’apprentissage de la langue seconde;
  • mener des campagnes de sensibilisation dans les établissements qui offrent de l’enseignement dans la langue officielle minoritaire ou des programmes d’immersion;
  • participer à des foires de recrutement d’employés bilingues ou faire appel à des firmes spécialisées dans le domaine;
  • s’adresser aux organismes qui représentent les personnes retraitées;
  • élargir la zone de recrutement.


Formation et sensibilisation

Par ailleurs, il importe de sensibiliser les bénévoles et les employés, dès leur embauche, à l’offre active de services dans les deux langues officielles. L’offre active consiste à signifier au public qu’il est possible d’obtenir l’information ou le service demandé dans la langue officielle de son choix. En revanche, après avoir été accueilli en français et en anglais, encore faut-il que le public obtienne sans délai l’information ou le service dans la langue officielle de son choix.

Ainsi, on doit clairement indiquer aux employés et aux bénévoles unilingues la marche à suivre pour recourir à un collègue bilingue lorsque quelqu’un s’adresse à eux dans l’autre langue officielle. De même, afin que le public puisse repérer les personnes capables d’offrir un service dans les deux langues officielles, il serait judicieux de leur faire porter un signe distinctif, un macaron par exemple.

QUESTIONS À SE POSER

Comité organisateur et institutions fédérales

  • Comment nous assurerons-nous de disposer de suffisamment de personnel et de bénévoles bilingues pour couvrir tous les points de service au public, et ce, en tout temps?
  • De quelle façon vérifierons-nous les compétences linguistiques des employés et des bénévoles?
  • De quelle manière arriverons-nous à sensibiliser suffisamment nos employés à l’importance des langues officielles?
  • Comment fournirons-nous la formation sur l’offre active de services dans les deux langues? Comment communiquerons-nous au personnel unilingue la marche à suivre pour obtenir l’aide d’un collègue bilingue?
  • Quel moyen utiliserons-nous pour que le public puisse repérer facilement les employés et les bénévoles bilingues?
  • Comment appuierons-nous les employés qui souhaiteront acquérir ou perfectionner leur deuxième langue officielle?


Page précédente | Table des matières | Page suivante