Le rôle des partenaires

Page 5 de 14

Dans le cadre de l’organisation d’événements sportifs d’envergure nationale ou internationale, de nombreux partenaires travaillent de concert. Pour ce faire, ils doivent, le plus tôt possible, clarifier les responsabilités et les attentes en matière de langues officielles dans le cadre des réalités opérationnelles de chacun.

Comité organisateur

Le comité organisateur se charge de la planification, de l’organisation, du financement et de la tenue de l’événement, tout en veillant à offrir au public l’ensemble de ses services dans les deux langues officielles, conformément à une entente signée avec le gouvernement du Canada. De plus, il est important que le comité sensibilise son personnel et ses partenaires au respect des langues officielles.

Gouvernement du Canada

Le ministère du Patrimoine canadien coordonne l’engagement financier et logistique du gouvernement du Canada pour bon nombre d’événements sportifs d’envergure nationale et internationale. Lorsqu’il joue ce rôle, le Ministère doit fournir aide et direction au comité organisateur, et veiller à ce que ce dernier comprenne bien et respecte les exigences linguistiques liées à l’organisation ou à la tenue de l’événement.

Institutions fédérales

Les événements sportifs à grand déploiement entraînent une augmentation de la demande de services dans les deux langues officielles dans une région donnée et aux points de service aux voyageurs. Pour répondre à cette demande accrue, les institutions fédérales (en particulier celles qui offrent des services aux voyageurs, de santé ou de sécurité) doivent définir le plus tôt possible des mesures qui leur permettront d’assurer une prestation de services dans les deux langues. Il est important qu’elles profitent de l’événement pour continuer à soutenir le développement des communautés de langue officielle et à promouvoir l’usage des deux langues officielles dans la société canadienne.

Provinces et municipalités

Les provinces et les municipalités jouent un rôle clé dans l’organisation et le déroulement des événements sportifs d’envergure. Même lorsqu’elles n’ont pas d’obligations linguistiques à respecter, il demeure essentiel de les sensibiliser à l’importance de tenir compte des deux langues officielles et de les encourager à offrir un service bilingue. Les provinces et les municipalités contribuent également à créer une ambiance bilingue pendant l’événement lorsqu’elles veillent à ce que leur signalisation et leur documentation soient dans les deux langues officielles.

Le gouvernement du Canada a un rôle à jouer pour sensibiliser les autres paliers de gouvernement à l’importance de mettre en valeur les deux langues officielles.

Communautés de langue officielle en situation minoritaire

Le comité organisateur doit tenir compte des besoins de la communauté de langue officielle en situation minoritaire dans l’élaboration de ses programmes et de ses services. De leur côté, les organismes représentant cette communauté peuvent fournir une aide précieuse au cours des préparatifs et du déroulement de l’événement, notamment en ce qui concerne le recrutement de bénévoles. Ils peuvent aussi offrir des conseils au sujet des programmes culturels et éducatifs qui sont organisés à l’occasion des événements sportifs et aider à les promouvoir.

Commanditaires

De nombreux commanditaires participent de différentes façons aux événements sportifs d’envergure. Lorsque le comité organisateur signe une entente avec un commanditaire, il devrait exiger que celui-ci respecte la dualité linguistique dans ses activités de promotion. De plus, il importe de sensibiliser les commanditaires au fait que la mise en valeur des deux langues officielles constitue une excellente occasion d’affaires.

Commissariat aux langues officielles

Le rôle du Commissariat aux langues officielles consiste à veiller à ce que les droits linguistiques des Canadiennes et des Canadiens soient respectés et à enquêter sur les manquements allégués à la Loi sur les langues officielles. Il fait également la promotion de la dualité linguistique dans la société canadienne et intervient de façon proactive auprès des institutions fédérales pour les appuyer dans le respect de leurs obligations linguistiques.



Page précédente | Table des matières | Page suivante