ARCHIVÉE - Contexte

AvertissementLa Norme sur la facilité d'emploi des sites Web remplace ce contenu. Cette page Web a été archivée parce que les Normes sur la normalisation des sites Internet 2.0 ont étés annulées.

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Page 3 de 11

Objectifs du forum

Les principaux objectifs du forum de Vancouver étaient de mieux comprendre les perceptions de Canadiens de diverses origines à l’égard de la dualité linguistique et d’examiner les liens qui existent entre la dualité linguistique et la diversité culturelle. Les groupes ethnoculturels expérimentent différemment la dualité linguistique; c’est pourquoi le Commissariat voulait mieux comprendre ces expériences et resserrer les liens avec les participants de la Colombie-Britannique pour poursuivre le dialogue dans l’avenir. Ce forum a fourni d’importantes données que le Commissariat peut utiliser pour inciter le gouvernement à prendre des mesures afin de mieux intégrer la diversité culturelle et la dualité linguistique dans ses politiques et programmes.

Méthodologie

La conception globale du programme du forum (annexe 1) de même que les thèmes et les sous-thèmes établis pour les deux ateliers et les séances plénières étaient fondés sur une démarche axée sur les participants. Pour les ateliers, on a réparti les participants en cinq groupes de travail. Un animateur a animé chaque atelier, accompagné d’un preneur de notes.

Le forum s’est articulé autour de deux thèmes :

  • l’évolution de l’identité canadienne;
  • l’interaction quotidienne de la dualité linguistique et de la diversité culturelle : Quels sont les enjeux et que devons-nous faire?

Profil des participants

Un groupe diversifié de 37 personnes a participé au forum. Les participants représentaient de nombreux et différents groupes culturels et multiculturels reflétant la composition diversifiée des habitants du Lower Mainland de la Colombie-Britannique.

Les participants, y compris des cadres supérieurs, des jeunes, de nouveaux immigrants et des Canadiens retraités depuis longtemps, travaillaient au sein d’établissements d’enseignement, d’associations de prestation de services aux immigrants, d’entreprises et de médias. Si l’on englobe les deux conférenciers et les cinq observateurs, 20 hommes et 17 femmes parlant près de 30 langues différentes ont participé au forum. Cinq observateurs de différents ordres de gouvernement y étaient également présents. Le Commissariat n’était pas seulement représenté par le commissaire, mais aussi par neuf membres du personnel qui ont aidé les deux animateurs en animant des groupes de discussion, en prenant des notes et en coordonnant la logistique.

Les participants étaient intéressés et généralement engagés envers les principes fondamentaux canadiens que sont le bilinguisme et le multiculturalisme. Les présentations individuelles au début de la journée ont révélé une forte volonté à vouloir apprendre comment améliorer l’intégration de ces deux principes fondamentaux canadiens dans les politiques publiques (annexe 2).

Présentation du rapport

Le rapport est divisé en trois parties :

  • La première partie, intitulée « Cadre de discussion », résume le discours d’ouverture du forum prononcé par Alden Habacon, gestionnaire des initiatives en matière de diversité au réseau de télévision anglais de la Société Radio-Canada. Sa vision de la dualité linguistique et de la diversité culturelle au Canada est suivie d’un survol historique de la dualité linguistique et de la diversité culturelle, présenté par Graham Fraser, commissaire aux langues officielles. Cette partie se termine par une synthèse des données provenant du questionnaire qui a précédé le forum, le tout présenté par Carsten Quell, directeur, Politiques et recherche, au Commissariat.

  • La deuxième partie rend compte des résultats des ateliers axés sur les deux thèmes, à savoir :
    • l’évolution de l’identité canadienne;
    • l’interaction quotidienne de la dualité linguistique et de la diversité culturelle : Quels sont les enjeux et que devons-nous faire?

  • La troisième partie présente l’évaluation du forum par les participants et leurs suggestions sur la façon d’améliorer la formule du prochain forum.


Page précédente | Table des matières | Page suivante