Démystifier les langues officielles au Canada

Français/English

(EN) – Même si des sondages récents indiquent que la plupart des Canadiens appuient  le bilinguisme officiel du Canada, il demeure une certaine confusion sur ce que cela implique réellement.

Le bilinguisme officiel suppose‑t‑il, par exemple, que tous les Canadiens sachent parler français et anglais? Bien sûr que non. Signifie‑t‑il que tous les enfants doivent apprendre le français et l’anglais? Non plus. Est‑ce que tous les milieux de travail doivent fonctionner en français et en anglais? Non plus.

En fait, la Charte canadienne des droits et libertés, qui a célébré son 25anniversaire en avril dernier, garantit à chacun le droit d’employer et d’apprendre sa langue officielle; il s’agit d’un droit fondamental au Canada. Par ailleurs, la Loi sur les langues officielles, adoptée il y a près de 40 ans, énonce certaines obligations des institutions fédérales. Pourtant, elle n’oblige pas tous les bureaux du gouvernement fédéral à offrir des services en français et en anglais s’il n’y a pas de demande importante. La Loi n’impose pas non plus l’obligation d’être bilingue pour travailler dans la fonction publique fédérale. Et, en aucun cas, il n’est question de renoncer à sa langue maternelle pour adopter une autre langue.

En réalité, la dualité linguistique est moins une affaire d’obligation que de respect : le respect des deux langues officielles, des Canadiens unilingues, des communautés de langue officielle, des citoyens, des parlementaires et des députés.

Nous nous devons à nous‑mêmes de découvrir la langue de nos concitoyens, qu’ils soient francophones ou anglophones. Prendre un cours, écouter de la musique, regarder la télévision, assister à des spectacles, partager un bon repas : voilà des chances uniques d’engager le dialogue entre deux de nos cultures fondatrices, des occasions propices à l’enrichissement personnel et collectif.

Pour plus de renseignements sur les langues officielles, consultez le site languesofficielles.gc.ca.

- L'édition Nouvelles
Nombre de mots : 294