ARCHIVÉE - Ottawa, le 28 janvier 2003

AvertissementLa Norme sur la facilité d'emploi des sites Web remplace ce contenu. Cette page Web a été archivée parce que les Normes sur la normalisation des sites Internet 2.0 ont étés annulées.

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Les guichets uniques : Une façon efficace de servir la population canadienne dans les deux langues officielles

La commissaire aux langues officielles, madame Dyane Adam, a publié aujourd'hui une étude qui examine les réseaux de guichets uniques créés par le gouvernement fédéral pour servir de point d'accès aux services gouvernementaux. Madame Adam conclut que cette initiative représente une voie prometteuse. " Les guichets uniques sont une nouvelle façon de servir le public canadien en regroupant les services du gouvernement fédéral, et parfois de plusieurs ordres de gouvernement ou du secteur privé, en un seul endroit. Ce modèle permet aux institutions fédérales d'optimiser leurs ressources bilingues. Je crois qu'il peut être un bon outil pour améliorer la qualité des services offerts dans les deux langues officielles par rapport à la situation déficiente qui prévalait dans plusieurs régions du pays lors des dernières vérifications du Commissariat ", a-t-elle déclaré.

Le gouvernement fédéral a mis en place deux importants réseaux de guichets uniques : le réseau des centres de services aux entreprises du Canada (CSEC) et le réseau des centres d'accès en personne de Service Canada, répartis dans les régions rurales et urbaines du Canada. Ce dernier réseau est appuyé par le service téléphonique 1 800 O-CANADA et le site Internet du Canada.

" Pour les citoyens et citoyennes, les guichets uniques comportent des avantages certains. Ces avantages sont encore plus évidents pour les membres de communautés de langue officielle en situation minoritaire, les guichets uniques leur permettant d'avoir plus facilement accès à une gamme de services dans leur langue sans devoir consulter d'autres sources, dont certaines pourraient être incapables de les aider dans leur langue ", a déclaré madame Adam.

La commissaire cite en exemple les centres fédéraux de services aux entreprises situés au Nouveau-Brunswick et au Québec (Info entrepreneurs) qui offrent un niveau exemplaire de services bilingues. Au Manitoba, deux centres d'accès en personne ont ouvert leurs portes en 2002 à Saint-Boniface et à Saint-Pierre-Jolys. En plus d'offrir les services des trois ordres de gouvernement dans les deux langues officielles en un seul endroit, ces centres sont des espaces publics où les francophones peuvent utiliser leur langue en milieu de travail.

Madame Adam est d'avis que le système de guichets uniques doit être plus souple et davantage taillé sur mesure pour répondre aux besoins des petites communautés de langue officielle en situation minoritaire. Par exemple, en Saskatchewan, l'Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) propose depuis 1999 la création d'un réseau satellite de guichets uniques. Rappelons que des études récentes du Commissariat démontraient que la capacité bilingue des bureaux fédéraux en Saskatchewan était faible. " Je demande au gouvernement fédéral d'examiner plus à fond ce projet car, à mon avis, il favoriserait un accès plus équitable aux services dans les deux langues officielles en Saskatchewan ".

La commissaire formule plusieurs recommandations au gouvernement fédéral pour que les réseaux de guichets uniques respectent pleinement la Loi sur les langues officielles. " Le gouvernement fédéral est ultimement responsable de veiller à la qualité des services dans les deux langues officielles et il doit tout mettre en oeuvre pour que les partenaires privés et les divers ordres de gouvernement impliqués dans ces centres comprennent et respectent les exigences linguistiques ".

" J'encourage fortement le gouvernement à investir les ressources nécessaires dans le maintien à long terme et l'amélioration de ce modèle qui offre de nombreux avantages. En adaptant les guichets uniques aux besoins locaux et régionaux, le gouvernement contribue au respect de son engagement de favoriser l'épanouissement des communautés de langue officielle en situation minoritaire au Canada ", a conclu la commissaire.

-30-

Renseignements

Pour obtenir un exemplaire de cette publication, téléphoner au 613-996-6368 ou au 1-877-996-6368.