ARCHIVÉE - Dyane Adam 2004-2005 (Volume I)

AvertissementLa Norme sur la facilité d'emploi des sites Web remplace ce contenu. Cette page Web a été archivée parce que les Normes sur la normalisation des sites Internet 2.0 ont étés annulées.

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Page 1 de 46

Rapport Annuel • Édition spéciale 35e anniversaire 1969-2004 • Volume I

« Depuis 1970, les Canadiennes et les Canadiens ont été témoins d’une nette progression dans presque tous les aspects touchant leur quotidien en ce qui a trait aux langues officielles. Cette progression est le fruit des efforts des divers ordres de gouvernement, de l’ouverture croissante de la population, d’un intérêt à apprendre l’autre langue officielle, et de la mobilisation des communautés de langue officielle vivant en situation minoritaire. »

Dyane Adam

LE TISSU SOCIAL CANADIEN

tissu-pin-i

Un tissu est fait de nombreux fils. Les citoyens et citoyennes de ce pays, qui parlent le français ou l’anglais et ont des racines ethnoculturelles fort diverses, forment un tissu social que l’on appelle le Canada. Le tissu doré au centre symbolise la rencontre de nos deux collectivités linguistiques et la richesse de leur dialogue.

Les personnes qui portent l’épinglette du Commissariat aux langues officielles témoignent de leur engagement à promouvoir des relations humaines harmonieuses entre les composantes francophone et anglophone du tissu social canadien.

MONSIEUR LE PRÉSIDENT DU SÉNAT, OTTAWA

Monsieur le Président,

Conformément à l’article 66 de la Loi sur les langues officielles, je soumets au Parlement, par votre intermédiaire, le rapport annuel du commissaire aux langues officielles qui se rapporte à la période du 1er avril 2004 au 31 mars 2005.

Dyane Adam
La commissaire aux langues officielles

MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA CHAMBRE DES COMMUNES, OTTAWA

Conformément à l’article 66 de la Loi sur les langues officielles, je soumets au Parlement, par votre intermédiaire, le rapport annuel du commissaire aux langues officielles qui se rapporte à la période du 1er avril 2004 au 31 mars 2005.

Dyane Adam
La commissaire aux langues officielles


Table des matières