Infographie : Ce que les Canadiens pensent du bilinguisme et de la Loi sur les langues officielles

Ce que les Canadiens pensent du bilinguisme et de la <em>Loi sur les langues officielles</em>. Les données sont énumérées dans la version texte qui suit.

Version texte : Ce que les Canadiens pensent du bilinguisme et de la Loi sur les langues officielles

Bilinguisme pour l’ensemble du Canada

Region Bilinguisme pour l’ensemble du Canada
Ensemble du pays 84 %
Colombie-Britannique 82 %
Alberta 82 %
Prairies 80 %
Ontario 80 %
Québec 93 %
Atlantique 86 %
 
  • 90 % des répondants de 18 à 34 ans sont en faveur du bilinguisme pour l’ensemble du Canada
  • 84 % des répondants de 35 à 54 ans sont en faveur du bilinguisme pour l’ensemble du Canada
  • 79 % des répondants de 55 ans et plus sont en faveur du bilinguisme pour l’ensemble du Canada

Bilinguisme des répondants

Énoncé Pourcentage
Peut prendre part à une conversation simple 32 %
Peut parler le français et l'anglais couramment 16 %
Ne sait pas/A refusé de répondre 1 %
Incapable de soutenir une conversation 51 %
 

Les Canadiens sont en faveur

  • 96 % sont d’accord que les Canadiens devraient pouvoir obtenir des services du gouvernement fédéral en français ou en anglais
  • 87 % sont d’accord que Ottawa, la capitale nationale, devrait être reconnue comme officiellement bilingue
  • 82 % sont d’accord que les célébrations du 150e anniversaire de la Confédération en 2017 devraient être une occasion de promouvoir les langues officielles du Canada
  • 86 % sont d’accord que le premier ministre du Canada devrait être bilingue
  • 74 % sont d’accord que les ministres du Cabinet fédéral devraient être bilingues
  • 81 % sont d’accord que les juges de la Cour suprême du Canada devraient être bilingues

Les avantages du bilinguisme

  • Les débouchés : 95 % des répondants
  • Offrir un meilleur service : 94 % des répondants
  • Faire la connaissance de Canadiens qui parlent l’autre langue officielle : 89 % des répondants
  • Voyager plus facilement dans d’autres pays : 89 % des répondants
  • Se familiariser avec une autre culture : 88 % des répondants

8 sur 10 Canadiens sont d’accord

  • « L’existence de deux langues officielles contribue favorablement  à l’image internationale du Canada. »
  • « Comme le français et l’anglais font partie de notre histoire, il est logique qu’ils aient un statut égal. »
  • « L’existence de deux langues officielles est l’une des réalités qui définissent vraiment le Canada. »
  • « Le fait d’avoir deux langues officielles a fait du Canada un lieu plus accueillant pour les immigrants de diverses cultures et origines ethniques. »

88 % appuient les objectifs de la Loi sur les langues officielles

Appui selon la langue des répondants* Fortement en accord Plutôt en accord
Bilingue 68 % 25 %
Unilingue 44 % 41 %
Français 70 % 23 %
Anglais 51 % 36 %
 

*Note : Langue officielle principale

Sondage administré par Nielsen pour le compte du Commissariat aux langues officielles, de février à mars 2016. Les résultats du sondage téléphonique, à l’échelle nationale, comportent une marge d’erreur de +/-3,1 %, 19 fois sur 20.

Plus de renseignements

Date de modification :
2019-02-12