Politique d’utilisation des médias sociaux

Le Commissariat aux langues officielles a la responsabilité de protéger les droits linguistiques et de faire la promotion du français et de l’anglais dans la société canadienne. En particulier, il veille à ce que les institutions fédérales respectent la Loi sur les langues officielles. Raymond Théberge est actuellement le commissaire.

Les comptes de médias sociaux du Commissariat constituent un excellent moyen d’interagir avec nous et de suivre l’actualité des langues officielles au Canada.

Nous vous invitons aussi à consulter notre site Web pour obtenir des renseignements détaillés sur le Commissariat, nos publications, vos droits linguistiques ou la manière de porter plainte si vous croyez qu’une institution n’a pas respecté la Loi sur les langues officielles.

Nos comptes

Le Commissariat aux langues officielles possède une page Facebook, une page Instagram, une chaîne YouTube et un compte Twitter en français et en anglais.

  Facebook Twitter Instagram YouTube
Français Compte de Facebook : @languesofficielles Compte de Twitter : @CLOduCanada Compte de Instagram : @LanguesOfficielles Compte de YouTube : Commissariat aux langues officielles du Canada
Anglais Compte de Facebook : @officiallanguages Compte de Twitter : @OCOLCanada Compte de Instagram : @OfficialLanguages Compte de YouTube : Office of the Commissioner of Official Languages of Canada

Contenu

Nous utilisons les médias sociaux afin de vous transmettre :

  • des liens vers des communiqués de presse, des discours, des rapports de recherche et d’autres documents du Commissariat aux langues officielles;
  • des messages provenant du commissaire;
  • des liens vers de l’information pertinente, produite et diffusée par d’autres personnes ou organismes (p. ex., des associations dont le mandat touche les langues officielles, des institutions fédérales, d’autres agents du Parlement, des chercheurs, des médias, etc.);
  • des faits intéressants, des citations, des vidéos, des photos ou des commentaires ayant trait aux langues officielles.

Notre présence dans les médias sociaux

L’équipe des Communications gère les comptes de médias sociaux au nom du Commissariat aux langues officielles. Nous sommes heureux de recevoir vos commentaires en tout temps. Toutefois, nous mettons à jour nos comptes et les suivons durant les heures de travail habituelles, soit du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h, heure de l’Est. À l’occasion, nous publions certains messages en dehors des heures de travail.

Liens vers d’autres sites Web et contenu de sources externes

Nos billets contiennent parfois des liens vers des sites Web qui ne sont pas gérés par le Commissariat aux langues officielles. De plus, nous relayons des nouvelles, des liens et des observations que nous jugeons pertinents en retransmettant des microbillets sur Twitter ou en utilisant la fonction « partager » de Facebook.

Nous proposons ces liens et ce contenu de sources externes uniquement à titre de service aux utilisateurs. Le Commissariat n’assume aucune responsabilité quant à l’exactitude, l’actualité ou la fiabilité des renseignements qu’ils contiennent. Le Commissariat n’offre aucune garantie à cet égard, pas plus qu’il ne cautionne ces sites et leur contenu.

Le Commissariat ne sera pas tenu responsable du contenu de ces sites externes.

Pages favorites et abonnements du Commissariat

Les pages favorites du Commissariat sur nos comptes de médias sociaux comprennent des comptes appartenant à des particuliers, des organismes sans but lucratif, des associations et des organismes gouvernementaux.

Quand nous suivons le compte d’un utilisateur, cela ne signifie pas que nous l’appuyons ou que nous cautionnons ses propos.

Fonction « j’aime » et abonnement aux comptes du Commissariat

Nos comptes de médias sociaux sont ouverts au public, ce qui veut dire que toute personne disposant d’un accès à Internet peut en consulter le contenu.

Dans Facebook, quand vous utilisez la fonction « j’aime » sur la page du Commissariat aux langues officielles, vous autorisez celui-ci à afficher des mises à jour dans votre fil de nouvelles. De la même façon, dans Twitter, vous pouvez autoriser la publication de nouvelles du Commissariat dans votre fil en vous abonnant à notre compte. Vous pouvez également vous abonner à notre chaîne YouTube.

Commentaires et interaction

Nous vous encourageons vivement à laisser des commentaires et à participer à la conversation sur nos comptes de médias sociaux. Nous lisons l’ensemble des commentaires et des messages. Nous prenons en considération toutes les suggestions et toutes les idées, et nous les acheminons aux personnes intéressées au sein de l’équipe du Commissariat aux langues officielles.

Toutefois, nous ne pouvons pas répondre à tous les messages et à tous les commentaires que nous recevons sur nos comptes de médias sociaux. Les autres moyens de nous contacter pour recevoir une correspondance officielle sont détaillés dans la section « Nous joindre » de notre site Web.

Le Commissariat n’est pas responsable des commentaires laissés par les utilisateurs. Les commentaires des utilisateurs représentent les opinions et les avis des personnes qui les affichent et non pas ceux du Commissariat.

Il est à noter que le Commissariat n’examine pas les commentaires des utilisateurs avant leur affichage, même s’il se réserve le droit de les modifier ou de les retirer à sa discrétion s’il considère que ces derniers ne respectent pas l’étiquette sur les commentaires.

Lorsque nous croyons qu’une question ou un commentaire nécessite une réponse générale et publique, nous formulons parfois une réponse destinée à l’ensemble des utilisateurs que nous diffusons dans nos autres canaux, comme sur notre site Web ou dans d’autres médias sociaux. Dans certains cas, il est nécessaire de traduire et de reprendre les propos de la personne à l’origine du commentaire ou de la question pour mettre notre réponse en contexte. Si vous préférez conserver votre anonymat, faites-nous part de vos questions ou de vos commentaires dans un message privé.

Quand une personne nous envoie un message privé, nous répondons par message privé. Il se peut toutefois que nous jugions qu’une réponse générale et publique est aussi de mise, et il est possible que nous traduisions et reprenions ses propos. Dans ce cas, nous ne révélons aucun renseignement permettant d’identifier l’utilisateur.

Pour de plus amples renseignements, consultez les sections sur les droits d’auteur et sur la protection de la vie privée.

Porter plainte au Commissariat

Nous ne considérons pas les commentaires publiés sur nos comptes de médias sociaux comme étant des plaintes. Si vous voulez déposer une plainte afin de signaler un manquement à la Loi sur les langues officielles, ne le faites pas par l’entremise des médias sociaux. Utilisez plutôt les canaux officiels. Vous trouverez des renseignements sur la manière de déposer une plainte sur notre site Web.

Par ailleurs, si vous souhaitez formuler une plainte ou un commentaire sur le contenu ou la gestion de nos comptes Facebook, YouTube ou Twitter, utilisez les coordonnées qui se trouvent dans la section « Nous joindre » de notre site Web.

Étiquette sur les commentaires

Nous utilisons les médias sociaux pour vous transmettre des nouvelles et recueillir vos commentaires. Nous supprimons parfois des commentaires quand nous jugeons leur contenu inacceptable.

Le Commissariat aux langues officielles ne tolère pas les commentaires offensants, irrespectueux ou abusifs envers une personne ou un organisme. Voici des exemples de ce qui n’est pas toléré :

  • le langage raciste, sexiste et désobligeant;
  • le langage haineux;
  • le contenu sexuellement explicite;
  • les attaques personnelles et les énoncés diffamatoires;
  • les contraventions aux règles du droit d’auteur (y compris le copier-coller de contenu sans mention de la source et/ou de l’auteur);
  • la divulgation de renseignements personnels (p. ex., la publication de numéros de téléphone ou d’adresses de courriel);
  • les menaces ou le harcèlement;
  • les pourriels;
  • le contenu promotionnel commercial;
  • le contenu illégal.

Toute personne qui ne respecte pas ces règles peut être exclue de façon temporaire ou permanente des espaces de dialogue des comptes du Commissariat. Les utilisateurs peuvent également être signalés à Facebook, à Instagram, à YouTube et à Twitter s’ils ne respectent pas les modalités d’utilisation de ces fournisseurs de services.

Langues officielles

En raison de son mandat, le Commissariat aux langues officielles a particulièrement à cœur le respect de la Loi sur les langues officielles. Il s’assure que l’information est offerte en français et en anglais, et qu’elle est de qualité égale dans les deux langues.

Facebook, Instagram, YouTube et Twitter sont offerts dans les deux langues officielles du Canada. La langue de l’interface dépend des préférences inscrites dans les paramètres de votre compte. Vous pouvez la changer en tout temps en modifiant ces paramètres.

Nous publions tous nos billets dans les deux langues officielles. Nous vous encourageons à participer à la conversation dans la langue officielle de votre choix en vous abonnant aux comptes appropriés.

Nous répondons aux commentaires et aux questions dans la langue officielle dans laquelle ils nous ont été envoyés. Lorsque nous croyons qu’une question ou un commentaire d’un utilisateur nécessite une réponse générale et publique, nous la fournissons sur nos comptes dans les deux langues officielles afin que tous les utilisateurs puissent en prendre connaissance. Ainsi, à l’occasion, nous devons résumer et traduire les propos de l’utilisateur pour mettre notre réponse en contexte. Dans ces cas, nous reprenons parfois aussi le nom de l’utilisateur qui a affiché le commentaire. Pour de plus amples renseignements, consultez les sections sur les droits d’auteur et sur la protection de la vie privée.

Les utilisateurs doivent prendre note qu’il se peut que nous référions à des éléments d’information provenant de sources externes qui ne sont pas assujetties à la Loi sur les langues officielles. Des liens menant vers ces sources sont fournis à titre de service aux utilisateurs seulement et ne peuvent être consultés que dans la langue employée dans ces sites. Quand une page Web est unilingue, nous faisons des efforts pour proposer un lien ou du contenu équivalent dans l’autre langue officielle.

Les liens menant vers un contenu unilingue comprennent la mention FR (en français seulement) ou EN (en anglais seulement). Dans la mesure du possible, nous fournissons des indications sur le contenu auquel nous faisons référence qui n’existe que dans l’autre langue officielle.

Accessibilité

Facebook, Instagram, YouTube et Twitter, à titre de fournisseurs de services tiers, ne sont pas liés par les politiques du gouvernement du Canada en matière d’accessibilité du Web.

Dans la mesure du possible, les publications qui se trouvent dans nos comptes de médias sociaux comprennent des liens menant vers du contenu Web accessible. Il importe également de noter que les publications du Commissariat aux langues officielles auxquelles nous faisons référence dans les médias sociaux se trouvent sur notre site Web, lequel est conforme aux règles d’accessibilité du gouvernement du Canada.

Apprenez-en plus sur l’accessibilité et Facebook sur leur site Web. Si vous éprouvez des difficultés à accéder à nos messages, communiquez avec nous, et nous nous efforcerons de régler le problème ou de vous fournir l’information dans un format adapté.

Droits d’auteur

Les renseignements publiés par le Commissariat aux langues officielles sont assujettis à la Loi sur le droit d’auteur du Canada. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez la section « Avis importants » de notre site Web.

Quand vous publiez un commentaire ou une question sur l’un de nos comptes, vous accordez au Commissariat le droit d’adapter, de résumer, de traduire et de reproduire vos propos sur d’autres comptes de médias sociaux. Vous lui accordez aussi le droit de mentionner sur ces autres comptes le nom d’utilisateur Facebook, Instagram, YouTube ou Twitter que vous avez utilisé à l’origine pour publier vos propos. Si vous désirez conserver votre anonymat, nous vous suggérons de nous faire parvenir vos commentaires ou vos questions dans un message privé.

Vous devez aussi vous conformer aux dispositions de la Loi sur le droit d’auteur lorsque vous postez des commentaires sur l’un des comptes du Commissariat. Par exemple, lorsque vous citez une autre personne ou un organisme, vous devez indiquer la source et l’auteur.

Le Commissariat ne sera pas tenu responsable des contraventions à la Loi sur le droit d’auteur commises par les utilisateurs de ses comptes de réseaux sociaux.

Protection de la vie privée

Facebook, Instagram, YouTube et Twitter ne sont pas des sites Web du gouvernement du Canada mais ceux de fournisseurs de services tiers. Nous vous invitons à lire les politiques de confidentialité de Facebook, d'Instagram, de YouTube et de Twitter, car elles s’appliquent à votre utilisation de nos comptes.

Les renseignements partagés avec le Commissariat aux langues officielles sur les médias sociaux sont assujettis aux dispositions de la Loi sur l’accès à l’information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels, ce qui signifie que les renseignements que vous partagez sur les comptes de médias sociaux du Commissariat peuvent être saisis, stockés, consultés et divulgués dans le cadre d’une demande présentée en vertu d’une de ces lois.

Pour protéger vos renseignements personnels et ceux des autres, nous vous recommandons de ne pas inclure, dans vos commentaires ou messages, de renseignements personnels comme des numéros de téléphone ou des adresses de courriel.

Le Commissariat ne fait aucune collecte ou rétention de renseignements personnels relatifs aux utilisateurs de ses comptes, à moins que vous ne choisissiez de nous envoyer un message ou de faire un commentaire dans lequel vous fournissez volontairement des renseignements personnels. Les renseignements personnels communiqués au Commissariat dans un message privé ne seront transmis qu’au personnel du Commissariat aux fins de répondre à vos demandes.

Par contre, les renseignements personnels publiés sur les pages Facebook ou Instagram et sur la chaîne YouTube du Commissariat ou par microbillet sur Twitter seront rendus publics étant donné la nature de ces pages. Si vous désirez que nous retirions des renseignements personnels que vous auriez inclus sur une de nos pages, communiquez avec nous.

Le Commissariat peut adapter, résumer, traduire et reproduire vos commentaires ou questions sur d’autres comptes de médias sociaux. Il peut également mentionner sur ces autres comptes le nom d’utilisateur Facebook, Instagram, YouTube ou Twitter que vous avez utilisé à l’origine pour publier vos propos. Le nom d’utilisateur d’une personne qui a envoyé un message privé sur nos comptes de médias sociaux ne sera pas reproduit si le Commissariat décide de partager ses propos.

Le personnel du Commissariat dans les médias sociaux

Certains employés du Commissariat aux langues officielles possèdent des comptes dans divers médias sociaux. Malgré leur affiliation professionnelle au Commissariat, leurs billets ne représentent pas la position officielle du Commissariat. Il faut plutôt les considérer comme des propos personnels de citoyennes et citoyens. Le Commissariat n’assume aucune responsabilité quant au contenu des comptes que ses employés utilisent à titre personnel dans les médias sociaux.

Demandes d’entrevue avec des médias

Nous demandons aux journalistes d’envoyer leurs questions aux relations avec les médias et d’éviter de poser leurs questions sur Facebook, Instagram, YouTube ou Twitter.

Renseignements supplémentaires

Si vous avez des questions au sujet de la présente politique ou sur tout autre sujet, veuillez communiquer avec nous par l’entremise de nos comptes de médias sociaux, ou aux coordonnées suivantes :

Commissariat aux langues officielles
30, rue Victoria, 6e étage
Gatineau (Québec) K1A 0T8

Téléphone : 819-420-4877
Sans frais : 1-877-996-6368
ATS : 1-800-880-1990
Télécopieur : 819-420-4873

Date de modification :
2019-07-03