Nos langues officielles : une valeur partagée par l’ensemble de la population canadienne qui mérite d’être une réelle priorité au Canada

Dépôt du rapport annuel 2021-2022

Pour diffusion immédiate

Gatineau (Québec), le 7 juin 2022 – En 2021-2022, la population canadienne a réitéré haut et fort son profond attachement à nos langues officielles.

Le commissaire aux langues officielles du Canada, Raymond Théberge, a déposé son rapport annuel 2021-2022 aujourd’hui. Le rapport donne un aperçu de l’état actuel des langues officielles et présente des solutions aux parlementaires et au gouvernement fédéral pour viser un plus grand respect des droits linguistiques fondamentaux de la population canadienne.

Cette année, les Canadiennes et les Canadiens ont manifesté leur attachement aux langues officielles en déposant un nombre record de plaintes au Commissariat, à la suite, entre autres, de certains événements liés au manque de maîtrise des deux langues officielles chez de hauts dirigeants fédéraux. La maîtrise des deux langues officielles est une compétence indispensable pour tout leader, particulièrement pour ceux et celles des institutions fédérales assujetties à la Loi sur les langues officielles.

Le dépôt tant attendu du projet de loi C-13 visant à moderniser la Loi sur les langues officielles a sans contredit marqué une étape incontournable pour faire progresser nos langues officielles. Une loi modernisée revêt une importance capitale pour le respect des droits linguistiques. Conférer de nouveaux pouvoirs au commissaire aux langues officielles lui permettrait de mieux traiter certains des problèmes récurrents et de viser, pour les institutions fédérales, une plus grande conformité à leurs obligations en matière de langues officielles.

Citation

« J’espère sincèrement, alors que je poursuis la seconde moitié de mon mandat, que nos dirigeantes et nos dirigeants comprendront le message que la population canadienne et moi-même leur lançons : la dualité linguistique est une valeur partagée par l’ensemble de la population canadienne, et elle mérite tout le travail nécessaire pour en faire une réelle priorité au Canada. »

Raymond Théberge, commissaire aux langues officielles

Faits saillants

  • En 2021‑2022, le commissaire aux langues officielles a reçu un total de 5 409 plaintes recevables en vertu de la Loi sur les langues officielles, ce qui représente une augmentation de 189 % par rapport à l’année précédente.
  • De ce nombre :
    • 3 398 portaient sur les communications avec le public et la prestation des services (partie IV);
    • 7 portaient sur les autres parties de la Loi (parties I, III et IX).
    • 204 portaient sur les exigences linguistiques des postes (partie XI, article 91);
    • 1 546 portaient sur la promotion du français et de l’anglais (partie VII);
    • 21 portaient sur la participation équitable (partie VI);
    • 233 portaient sur la langue de travail (partie V);

-30-

 

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :

Relations avec les médias
Commissariat aux langues officielles
Téléphone :
819-420-4879
Numéro sans frais :
1-877-996-6368
Courriel :
media@clo-ocol.gc.ca

Suivez nous sur Twitter et sur Facebook

 
Date de modification :
2022-06-07