Un outil innovateur pour inciter les institutions fédérales à respecter les droits en matière de langues officielles

Lancement d’un nouvel outil : le Modèle de maturité des langues officielles

Pour diffusion immédiate

Gatineau (Québec), le 17 juin 2019 – À l’occasion du 50e anniversaire de la Loi sur les langues officielles (la Loi), le commissaire aux langues officielles, Raymond Théberge, est fier de dévoiler aujourd’hui son Modèle de maturité des langues officielles (MMLO).

Comme indiqué dans son rapport annuel 2018-2019, le commissaire souhaite inciter les institutions fédérales à éliminer les obstacles à l’atteinte des objectifs de la Loi, dans le but ultime d’offrir un meilleur service aux Canadiens.

Grâce au MMLO, les institutions pourront déterminer dans quelle mesure les langues officielles sont intégrées dans toutes leurs activités et seront mieux outillées pour cerner leurs forces, leurs faiblesses ainsi que les mesures à mettre en place pour s’améliorer.

Cet outil moderne et convivial, livré par l’entremise d’une plateforme électronique, a été élaboré à la suite de consultations avec les institutions fédérales et a été testé par certaines d’entre elles afin de s’assurer qu’il peut mener à des résultats.

Le MMLO, conçu et créé par le Commissariat, est entièrement adapté au langage d’affaire des institutions fédérales, ce qui permet une meilleure compréhension de leurs obligations en matière de langues officielles et de leurs effets dans le cadre de leurs activités quotidiennes autant avec le public qu’à l’interne.

Citations :

 En tant que promoteur et protecteur des droits linguistiques au pays, je crois qu’il est important d’innover et d’offrir à la fonction publique fédérale des outils pertinents et utiles afin d’appuyer la valeur fondamentale canadienne qu’est la dualité linguistique. J’incite le gouvernement à tirer avantage de ce nouvel outil afin de poser un diagnostic rigoureux et honnête sur l’état des langues officielles au sein de ses institutions fédérales et de s’en inspirer pour progresser. 

Raymond Théberge, commissaire aux langues officielles

 C’est avec plaisir que l’Agence de promotion économique du Canada a participé au projet pilote du Modèle de maturité des langues officielles. À titre de champion des langues officielles au sein de mon organisation, je peux témoigner que l’exercice nous a permis de prendre connaissance de nos forces et faiblesses en matière de langues officielles. Il s’agit d’un outil qui sera utile pour permettre aux ministères de progresser dans leurs efforts et qui permettra ultimement d’offrir davantage de services bilingues, et ce, partout au pays. 

Stéphane Lagacé, champion des langues officielles à l’Agence de promotion économique du Canada

-30-

Date de modification :
2019-06-17