Archivé - Air Canada améliorera les services bilingues pour donner suite à la vérification du Commissariat aux langues officielles

Cette page a été archivée dans le Web.

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Ottawa, le 19 septembre 2011 – Pour que la population canadienne reçoive de la part d’Air Canada un meilleur service dans la langue officielle de son choix, la haute direction du transporteur devra faire preuve d'un engagement plus ferme, selon le rapport de vérification publié aujourd’hui par le Commissariat aux langues officielles.

Le Commissariat a effectué sa première vérification complète d’Air Canada afin d'évaluer les services offerts dans les deux langues officielles à bord des vols désignés bilingues, aux aéroports où le transporteur national a des obligations linguistiques et par les centres d’appels. Le rapport de vérification comprend 12 recommandations en vue d’aider Air Canada à améliorer la prestation de ses services aux passagers dans les deux langues officielles.

« La vérification comprend quelques observations positives et lève le voile sur certaines situations à améliorer si Air Canada veut se conformer pleinement à la Loi sur les langues officielles », a déclaré le commissaire aux langues officielles, Graham Fraser. « Les mesures correctives que nous proposons seront relativement faciles à appliquer. En fait, la Société, qui a intégré la plupart d’entre elles dans son nouveau plan d’action, s’est engagée à les mettre en œuvre. »

Le rapport de vérification signale qu’Air Canada dispose d’une structure pour gérer les différentes obligations qui lui incombent en vertu de la Loi sur les langues officielles et qu’une championne des langues officielles a été nommée. De plus, le transporteur dispose de plusieurs moyens pour communiquer à l’ensemble de son personnel ses obligations en matière linguistique. Malheureusement, la vérification a mis en lumière des faiblesses importantes en ce qui concerne les connaissances des gestionnaires et des agents sur les obligations de la Société en matière d’offre active et de prestation des services bilingues.

« Au cours de la vérification, la haute direction et les représentants syndicaux des employés d’Air Canada se sont engagés à accorder à la Société leur plein appui afin que celle-ci s’acquitte de ses obligations au chapitre des langues officielles, a dit M. Fraser. On reconnaît que des changements s’imposent sur les plans de la culture organisationnelle et du leadership au sein d'Air Canada, et que ces changements doivent être amorcés au niveau de la direction et se répercuter à tous les échelons, ce qui mènera à des améliorations concrètes pour les voyageurs. »

Le document d’information présente les principales recommandations du commissaire ainsi que les réponses d’Air Canada.

La version intégrale du rapport de vérification peut être consultée sur le site Web du Commissariat aux langues officielles.

– 30 –

Pour obtenir de plus amples renseignements ou une entrevue, veuillez communiquer avec :

Nelson Kalil
Gestionnaire, Relations avec les médias
Commissariat aux langues officielles
Téléphone : 613–995–0374
Cellulaire : 613–324–0999
Sans frais : 1–877–996–6368

Date de modification :
2020-09-18