Archivé - Les commissaires linguistiques réunis pour la première fois demandent aux gouvernements de redoubler d’effort

Cette page a été archivée dans le Web.

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Sudbury, le 30 août 2010 – Les cinq commissaires linguistiques du pays (Canada, Nouveau-Brunswick, Nunavut, Ontario, Territoires du Nord-Ouest) invitent les gouvernements fédéraux et provinciaux à redoubler d’effort pour assurer la vitalité des langues officielles. Ils ont lancé cet appel à l’occasion du Colloque international Langue et territoire qui se tient à l’Université Laurentienne à Sudbury cette semaine. 

Au cours d’un atelier, les cinq ombudsmans ont présenté la situation et les défis des langues officielles dans leur territoire de compétence respectif. Si la situation varie d’une province ou d’un territoire à l’autre, les commissaires sont d’avis que des efforts importants doivent être faits pour améliorer la vitalité des communautés linguistiques en situation minoritaire. Ils estiment que la diversité linguistique et culturelle fait la richesse des peuples et qu’on se doit de la promouvoir et de la respecter davantage, surtout en cette ère de mondialisation.

C’est la première fois que les cinq ombudsmans linguistiques du pays se réunissent tous ensemble pour faire le point sur l’état des langues officielles. L’expérience a été des plus bénéfiques et ils se proposent de la renouveler. 

Voici des citations des cinq commissaires linguistiques :

Michel Carrier, commissaire aux langues officielles du Nouveau-Brunswick
« Pour assurer la vitalité des communautés linguistiques minoritaires, il faut viser plus haut, aller plus loin. Depuis l’adoption de la première Loi sur les langues officielles au Nouveau-Brunswick en 1969, la province a fait des progrès remarquables. Toutefois, des défis importants demeurent et un leadership fort et constant est primordial pour les relever. »

François Boileau, commissaire aux services en français de l’Ontario
« La présence des francophones en Ontario remonte à plus de 400 ans. Riche de près de 600 000 personnes, la population francophone ontarienne contribue au développement économique, culturel et social de la province. Tous les acteurs, qu’ils soient communautaires, sociaux ou gouvernementaux, doivent continuer à travailler ensemble afin d’assurer la protection, la valorisation et la transmission de la culture française en milieu minoritaire. »

Graham Fraser, commissaire aux langues officielles du Canada
« Alors que nous entamons la cinquième décennie de la Loi sur les langues officielles, je crois que l’expérience canadienne vaut la peine d’être examinée parce qu’elle témoigne de la volonté et de la capacité de créer divers espaces – géographiques, virtuels, philosophiques – qui encouragent et valorisent l’usage de la langue de la minorité. Cette expérience témoigne de la possibilité d’aménager l’espace et la langue. »

Sarah Jerome, commissaire aux langues des Territoires du Nord-Ouest
« Je suis enchantée de faire partie de ce rassemblement. Il est crucial que nous travaillions ensemble pour protéger, promouvoir et conserver les langues officielles partout au Canada. C’est une excellente occasion de partager nos anecdotes et nos luttes tout comme nos réussites et nos rêves. Je suis confiante que nous ferons des progrès en ayant un but commun. »

Alexina Kublu, commissaire aux langues du Nunavut
« Être en mesure de s’exprimer dans sa langue est un droit démocratique important. C’est pourquoi il est crucial que nous travaillions ensemble en tant que commissaires linguistiques venant de partout au pays pour discuter de manières de protéger les droits linguistiques. »

- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements ou prendre rendez-vous pour une entrevue avec un ou une commissaire, veuillez communiquer avec :

National
Robin Cantin
Directeur, Communications stratégiques et Production
Téléphone : 613-995-9356
Sans frais : 1 877-996-6368
Cellulaire : 613-324-0999

Nouveau-Brunswick
Hugues Beaulieu
Directeur des affaires publiques et de la recherche
Telephone : 506-444-4229

Nunavut
David Shadbolt
Relationniste
Téléphone : 867-975-5125

Ontario
Mohamed Ghaleb
Analyste, recherche et surveillance 
Téléphone : 416-314-8247
Sans frais : 1 866-246-5262
Cellulaire : 416-906-7021

Territoires du Nord-Ouest
Linda Noseworthy
Adjointe administrative
Téléphone : 867-669-5575

Date de modification :
2020-09-18