Archivé - Le nom de Raymond DesRochers restera gravé dans l’histoire des droits linguistiques, dit Graham Fraser

Cette page a été archivée dans le Web.

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Ottawa, le 27 avril 2010 — Le commissaire aux langues officielles, Graham Fraser, a exprimé ses condoléances à la suite du décès du Franco-Ontarien Raymond DesRochers survenu hier. Il a tenu dans les circonstances à souligner la contribution de M. DesRochers à l’avancement des droits linguistiques.

« Le nom de Raymond DesRochers restera gravé dans l’histoire des droits linguistiques, a indiqué M. Fraser. Convaincu de la justesse de sa cause, il a défendu sa communauté avec ténacité et avec une grande intelligence. En fin de compte, c’est l’ensemble des communautés de langue officielle en situation minoritaire qui bénéficie de son engagement. »

Dans la cause DesRochers c. Canada (Industrie), menée de 2004 à 2009, la Cour suprême a établi que les institutions fédérales doivent offrir des services qui répondent aux besoins particuliers des communautés de langue officielle, plutôt que fournir des services identiques aux deux communautés linguistiques. Le commissaire aux langues officielles était coappelant aux côtés de M. DesRochers lorsque la cause a été entendue par la Cour suprême du Canada.

- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements ou prendre rendez-vous pour une entrevue avec le commissaire, veuillez communiquer avec :

Robin Cantin
Gestionnaire, Relations avec les médias
Téléphone : 613-995-0374
Cellulaire : 613-324-0999
Sans frais : 1-877-996-6368
Courriel : robin.cantin@ocol-clo.gc.ca

Date de modification :
2020-09-18