Archivé - Le commissaire aux langues officielles présente des pistes de développement pour la communauté francophone de la Colombie-Britannique

Cette page a été archivée dans le Web.

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Vancouver, le 15 avril 2010 — Le commissaire aux langues officielles, Graham Fraser, a présenté aujourd’hui une étude sur les perspectives de développement, qui servira à accroître la vitalité de la communauté francophone de Colombie-Britannique.

« Cette étude, de même que les autres études de vitalité que nous avons publiées, vise à outiller ces communautés pour qu’elles puissent mieux identifier leurs priorités en matière de vitalité communautaire et qu’elles soient mieux à même d’en mesurer les résultats objectivement », a fait valoir M. Fraser.

L’étude explique par exemple de quelle façon la communauté pourrait bâtir une gouvernance communautaire représentative de la population francophone en évolution, et contribuer à l’accroissement du sentiment d’appartenance francophone chez les jeunes grâce aux réseaux liés à l’éducation et à la jeunesse. L’étude souligne également l’importance de prendre des mesures pour relever les défis particuliers que rencontre cette communauté, notamment le vieillissement de la population et le manque d’infrastructures communautaires.

 « Lors des derniers jeux olympiques, la communauté francophone de la Colombie-Britannique a fait la preuve qu’elle peut être un partenaire de choix des municipalités et  de la province dans la réalisation de projets majeurs, au bénéfice de tous les Franco-colombiens, a souligné M. Fraser. Il est essentiel que la communauté et les instances gouvernementales bâtissent sur cet important succès. »

Le commissaire souhaite que les institutions du gouvernement fédéral utilisent son étude, en plus de consultations avec la communauté, pour mieux cibler leurs interventions. L’ensemble des institutions fédérales a la responsabilité d’offrir des services et de prendre des mesures positives qui correspondent aux besoins des communautés de langue officielle, mais aussi de soutenir leur développement.

« L’étude s’inscrit dans une démarche de prise en charge de son propre développement par la communauté, a précisé M. Fraser. Le leadership de la communauté francophone de la Colombie-Britannique devra pouvoir compter sur l’appui de la communauté franco-colombienne dans son ensemble, du gouvernement provincial et des institutions fédérales. C’est dans cet esprit que mon bureau a apporté sa contribution, par cette étude. J’espère qu’elle pourra servir de modèle pour réaliser des études semblables dans d’autres communautés francophones de la province. »

- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements ou prendre rendez-vous pour une entrevue avec le commissaire, veuillez communiquer avec :

Robin Cantin
Gestionnaire, Relations avec les médias
Téléphone : 613-995-0374
Cellulaire : 613-324-0999
Sans frais : 1-877-996-6368
Courriel : robin.cantin@ocol-clo.gc.ca

Date de modification :
2020-09-18