Les jeunes fêtent l’Acadie

Claudie Landry

Par Mireille E. LeBlanc

L’Acadie… Ce simple nom résonne d’un passé riche en traditions et évoque la vitalité d’un peuple qui a conservé sa langue et sa culture dans l’adversité. Chaque année, le 15 août, les Acadiens clament haut et fort leur fierté et leur joie de vivre lors de fêtes ponctuées de musique et de joyeux tintamarres, où flotte le drapeau acadien bleu, blanc et rouge orné d’une étoile jaune. Armés de chaudrons et de cuillères de bois ou d’autres instruments improvisés, les Acadiens défilent dans les rues à l’occasion du traditionnel tintamarre, un bruyant défilé où ils affichent joyeusement leur vitalité culturelle.

À Bouctouche, les Acadiens défileront dans les rues de la ville et convergeront vers le Pays de la Sagouine, un site touristique populaire où l’Acadie prend vie par l’entremise de la musique et du théâtre. Des comédiens, des musiciens et des figurants, comme Claudie Landry, vice-présidente de la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick, les accueilleront d’un grand sourire en leur souhaitant la bienvenue. « Le 15 août, c’est LA fête », dit avec enthousiasme la jeune fille de 17 ans.

« Pour moi, l’Acadie, c’est dans les gens, explique Claudie. C’est un sentiment d’appartenance. C’est ce que je ressens par rapport à ma culture et à ma langue. » Son emploi d’été au Pays de la Sagouine a aiguisé son intérêt envers sa langue et sa culture. Claudie croit que l’Acadie s’inscrit dans la modernité et que c’est grâce à des activités comme la fête du 15 août que les jeunes continueront à la célébrer. Le Congrès mondial acadien et les autres évènements à grand déploiement sont autant d’occasions de cultiver l’intérêt des jeunes envers leur langue et leur culture.


Isabelle Pelletier

L’expérience d’Isabelle Pelletier d’Edmundston illustre bien ces propos, puisque cette jeune artiste de 13 ans fait partie de la distribution du spectacle L’Acadie des terres et forêts depuis maintenant huit ans. Au départ figurante haute comme trois pommes, Isabelle est devenue aujourd’hui l’une des chanteuses principales de ce spectacle estival qui retrace les 400 ans d’histoire de l’Acadie. Elle raconte que sa participation lui a permis de développer un fort sentiment d’appartenance. « Être Acadienne, c’est ma fierté et mes racines. C’est ce que je suis. Mes ancêtres étaient des Acadiens. Je trouve important de le souligner », dit-elle en attendant avec impatience l’occasion de célébrer le 15 août entourée de sa famille.

Rachel Losier a, elle aussi, acquis la fierté d’être Acadienne dès l’enfance. Sa mère, une anglophone, considérait comme primordial de souligner la culture de son mari acadien. Un gâteau aux couleurs de l’Acadie figurait toujours au menu du 15 août, et toute la famille participait aux célébrations dans la communauté. À l’école, dans les cours d’histoire et en participant à diverses activités, Rachel a continué à cultiver cette fierté. Aujourd’hui, elle n’hésite pas à s’afficher comme Acadienne. D’ailleurs, lors d’un récent voyage au Mexique, son drapeau acadien trônait fièrement à côté de celui du Canada sur son sac à dos. « Le drapeau acadien est une représentation de ma culture. Il montre d’où je viens et où j’habite », souligne cette jeune femme de 22 ans de Moncton.


Christina Allain

Comme Rachel, Christina Allain a bien hâte de célébrer le 15 août avec ses amis. « C’est quoi l’Acadie?, s’interroge cette dernière. L’Acadie, c’est une nation sans territoire, et l’on peut être Acadien n’importe où parce que c’est dans notre cœur. » Cette jeune femme de 22 ans est volubile quand vient le temps de discuter de sa chère Acadie. « Le 15 août, le peuple acadien se réunit pour montrer qu’il est encore là malgré les années difficiles et qu’il sera toujours là. Il faut faire voir notre fierté pendant les grandes célébrations », dit-elle.

Originaire de Bouctouche, Christina participera sans aucun doute aux activités du 15 août dans son village natal. Qui sait? Peut-être que Claudie Landry, dans son costume traditionnel acadien, lui souhaitera la bienvenue à la fête!

Date de publication : Le lundi 15 août 2011

Date de modification :
2018-09-13