Pleins feux sur les athlètes des Jeux d’été du Canada (partie un de deux)

La fierté nationale dans le sport et la langue

Les Jeux du Canada constituent un événement sportif national formidable qui donne à tous les participants une merveilleuse occasion de pratiquer les deux langues officielles du Canada. Avant le début des Jeux, nous avons eu la chance d’interviewer quelques athlètes participant pour être les premiers à savoir si leur connaissance des deux langues officielles les a aidés tout au long de leur carrière sportive. Le présent article décrit le parcours de James Turner, un décathlonien de Kelowna (Colombie-Britannique) et celui de Philippe Gagné, un plongeur de Montréal (Québec).

Mobilité, rapidité et polyvalence

James Turner, un décathlonien de 21 ans de Kelowna, a représenté la Colombie-Britannique lors des Jeux d’été du Canada de 2013 qui ont eu lieu à Sherbrooke. James prend part à des compétitions d’athlétisme de compétition depuis sept ans, et dès ses débuts, sa rapidité et sa polyvalence ont attiré l’attention de nombreux entraîneurs. Il participe à des compétitions nationales et internationales. Selon lui, sa plus grande réalisation à ce jour a été de représenter le Canada à Barcelone, en Espagne, lors des Championnats du monde juniors en 2012.

Il est fier de pouvoir parler les deux langues officielles et se décrit comme un « Canadien bien équilibré ». Il croit que le bilinguisme au Canada est important et qu’il fait partie de notre identité. Selon lui, ses compétences langagières découlent en partie du fait qu’il a été exposé, dès son jeune âge, aux deux langues et qu’il a suivi un programme d’immersion française (7e et 8e année) à l’école intermédiaire et au secondaire. « Je crois que j’ai été extrêmement chanceux. J’ai beaucoup d’amis bilingues ».

Il ajoute que lors des Championnats du monde qui ont eu lieu à Barcelone en 2012, certains arbitres parlaient seulement espagnol et un peu le français, mais très peu voire pas du tout l’anglais. Toutefois, grâce à sa connaissance des deux langues officielles du Canada, James a été en mesure de surmonter les barrières de communication en utilisant un mélange des trois langues.

Cette expérience, de même que de nombreuses autres, a permis à James de comprendre la valeur et les avantages de connaître les deux langues officielles. « Cette connaissance facilite la communication avec les autres. Elle me permet de rencontrer plus de gens et de saisir plus d’occasions ».

James est fier d’avoir représenté la Colombie-Britannique lors des Jeux du Canada à Sherbrooke, la dernière année qu’il y participe.

Pour connaître les résultats finaux de James Turner dans le cadre des Jeux d’été du Canada et de compétitions ultérieures, visitez le www.athletics.ca.

Plonger dans le feu de l’action

Philippe Gagné, un plongeur âgé de 15 ans de Montréal (Québec), est un athlète à surveiller depuis ses débuts dans la compétition de plongeon. Il participe à des compétitions nationales et internationales. En 2010, lors des Championnats nationaux juniors, Philippe a battu le record de haut vol d’Alexandre Despatie, légende olympique, dans la catégorie des 12 à 13 ans, et a effectué un parcours parfait en remportant l’or au 1 m, au 3 m et au 10 m.

Philippe a été exposé aux deux langues officielles tout au long de sa vie. Son plus lointain souvenir remonte à l’époque où sa sœur, son frère et lui se faisaient garder par une personne unilingue anglophone, ce qui l’a aidé à maîtriser l’anglais. Il aime avoir l’occasion d’explorer d’autres régions du Canada et du monde, et il croit que la connaissance de l’anglais constitue un atout qui lui permet de se faire facilement des amis et de travailler avec des entraîneurs unilingues.

Selon lui, les compétitions sportives offrent une excellente occasion d’améliorer votre deuxième langue, surtout pour les athlètes qui n’ont pas la chance de la pratiquer dans leur collectivité. Il croit que tous les Canadiens et les Québécois devraient apprendre le français et l’anglais, parce que ces deux langues font partie de notre identité.

C’était la première fois que Philippe participait aux Jeux du Canada, et il avait très hâte de rencontrer des gens de partout au pays et de pratiquer son anglais.

Pour connaître les résultats finaux de Philippe Gagné dans le cadre des Jeux d’été du Canada et de compétitions ultérieures, visitez le www.diving.ca.

Le Commissariat aux langues officielles en action aux Jeux d’été du Canada

Le Commissariat aux langues officielles était bien représenté lors des Jeux d’été du Canada à Sherbrooke. Un stand était installé au cœur du village des athlètes, à l’Université Bishop’s. De plus, une équipe mobile des médias sociaux se déplaçait de site en site, distribuant affiches, ballons de plage et écharpes rafraîchissantes. L’équipe a également interrogé les athlètes, les bénévoles, le personnel de même que les visiteurs à propos des Jeux, de la valeur du bilinguisme et des deux langues officielles du Canada.

Pour découvrir où nous étions et tout savoir sur nos activités, nous vous encourageons à nous suivre sur Twitter en français à @CLOduCanada et en anglais à @OCOLCanada, ainsi qu’à « aimer » notre page Facebook.

Pour en savoir plus sur les langues officielles du Canada ou le Commissariat, nous vous invitons à visiter notre site Web : www.languesofficielles.gc.ca.

Date de publication : Le vendredi 06 septembre 2013

Date de modification :
2018-09-13