2015

La ville d’Halifax présente des excuses aux Acadiens et aux francophones de la Nouvelle-Écosse

La municipalité néo-écossaise reconnaît en effet les torts de la municipalité envers les Acadiens et les francophones en ce qui concerne les taxes scolaires, versées aux écoles anglophones seulement.

Près de 20 ans et une poursuite devant les tribunaux ont été nécessaires pour que la municipalité et la province remettent aux écoles françaises leur part de cette surtaxe scolaire que payaient tous les propriétaires fonciers.

Selon l’entente, la municipalité s’est engagée à :

  • offrir une subvention de 75 000 $ dans une fiducie de bienfaisance ou une fondation pour appuyer des étudiants qui étudient en français sur le territoire de la municipalité;
  • continuer les travaux du comité formé dans le but d’améliorer et de conseiller les relations de la communauté acadienne et francophone.
Photo de WayeMason (Wikimedia Commons)

Catégorie

Lieu de l'événement