1870

La Rébellion de la rivière Rouge, un mouvement populaire dont Louis Riel est à la tête, mène à la création du Manitoba

Il s’agit de la première crise d’importance que doit affronter le nouveau gouvernement canadien après la création de la Confédération.

L’Acte du Manitoba, négocié directement auprès du gouvernement canadien par Louis Riel et les Métis, reconnaît sa dualité linguistique et culturelle : le français et l’anglais sont sur un pied d’égalité au Parlement provincial et devant les tribunaux.

Les habitants de la colonie de la Rivière-Rouge obtiennent du même souffle des garanties visant la protection des écoles catholiques et protestantes.

Source : Photographe inconnu, Bibliothèque et Archives Canada, e011156648

Catégorie

Lieu de l'événement