1923

Pierre Veniot devient premier ministre du Nouveau-Brunswick

Le Nouveau-Brunswick nomme son premier premier ministre acadien, Pierre Veniot.

Pierre Veniot est premier ministre du Nouveau-Brunswick de 1923 à 1925. Il est le premier Acadien nommé à ce poste et est le deuxième premier ministre acadien, après Aubin-Edmond Arsenault, premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard de 1917 à 1919. Les gouvernements de Veniot et de son prédécesseur, Walter Foster, adoptent des mesures modestes qui visent à améliorer la situation économique et scolaire des Acadiens, comme la construction routière dans le nord, les manuels de cours gratuits et une permission plus générale pour l’enseignement bilingue dans les écoles primaires.

En 1926, Pierre Veniot devient le premier Acadien et le deuxième francophone venant de l’extérieur du Québec à être nommé au Cabinet fédéral. (Raymond Morand, un Franco-Ontarien, avait servi brièvement dans le Cabinet de Arthur Meighen en 1926.) On le considérait comme le « ministre des minorités francophones ».

Source : Bibliothèque et Archives Canada, numéro d'acquisition 1985-136 NPC, C-009060

Catégorie

Lieu de l'événement