2008

Le Nouveau-Brunswick envisage d’abolir les programmes d’immersion précoce

Les protestations de la population le font revenir sur sa décision.

En 2007, le ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick entreprend une revue des programmes d’enseignement du français langue seconde. Au terme de cette revue, il recommande l’abolition des programmes d’immersion précoce, ce qui provoque un véritable tollé dans la population.

En fin de compte, le Ministère tient des consultations sur la question, à l’issue desquelles il décide d’offrir aux élèves la possibilité de s’inscrire au programme d’immersion dès la 3e année.

Photo de Christopher Craig (Wikimedia Commons)

Catégorie

Lieu de l'événement