2008

L’Assemblée législative du Nunavut adopte la Loi sur les langues officielles et la Loi sur la protection de la langue inuit

La Loi sur les langues officielles énonce le statut officiel du français, de l’anglais et de la langue inuite.

Aux termes de la Loi sur les langues officielles du Nunavut, les administrations centrales des institutions territoriales doivent fournir des services dans les trois langues officielles, tandis que les autres bureaux doivent servir le public dans une des langues officielles si l’emploi de cette langue fait l’objet d’une demande importante ou se justifie selon la vocation du bureau, ou lorsque le règlement le prescrit. De plus, les Nunavummiut peuvent comparaître devant les organismes judiciaires et quasi-judiciaires dans la langue officielle de leur choix.

De son côté, la Loi sur la protection de la langue inuit énonce le droit d’utiliser cette langue et prévoit des mesures pour la revitaliser. Elle proclame notamment le droit à l’instruction dans la langue inuite et celui de travailler dans cette langue dans les institutions territoriales. Enfin, elle vise à établir la langue inuite comme langue d’usage courant dans les communications du gouvernement, des municipalités, des organismes communautaires et des entreprises.

Catégorie

Lieu de l'événement