1892

L’anglais devient la seule langue officielle des Territoires du Nord-Ouest

Une ordonnance et une résolution font de l’anglais la seule langue admissible dans les écoles et à l’Assemblée législative.

Cette ordonnance fait suite au projet de loi du député conservateur D’Alton McCarthy, visant à abolir le caractère bilingue de ce territoire fédéral.

Cependant, des modifications apportées en 1896, puis en 1901, permettent l’utilisation du français dans les classes primaires lorsque les élèves ne comprennent pas l’anglais. Plus précisément, la modification de 1901 stipule que toute commission scolaire peut autoriser l’usage du français au cours d’une année de l’élémentaire et qu’elle a le pouvoir de se procurer l’argent nécessaire pour payer les salaires des enseignants, au moyen d’une taxe spéciale imposée aux parents qui désirent un tel enseignement.

Il faut attendre jusqu’en 1984 pour que l’Assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest rétablisse le français comme une des langues officielles du territoire.