1927

Le gouvernement fédéral met en circulation les premiers timbres-poste bilingues

À l’occasion du 60e anniversaire de la Confédération, les Postes canadiennes émettent une série de cinq timbres.

À l’occasion de cet anniversaire, on veut présenter les timbres dans les deux langues des peuples fondateurs : l’anglais et le français.

Il s’agit d’une première dans l’histoire des Postes canadiennes. Les organisateurs des célébrations du 60e anniversaire voient les timbres comme l’affirmation la plus importante du bilinguisme fédéral. À cette époque-là, la poste est le principal moyen de communication entre les Canadiens et leur gouvernement fédéral.

Les timbres bilingues sont approuvés par le ministre des Postes, Pierre Veniot, un Acadien désireux d’affirmer le bilinguisme fédéral et l’importance des deux langues partout au Canada. Veniot procède à imposer des formulaires bilingues pour la poste canadienne.