24 juin 1945

En Colombie-Britannique, des forces se joignent pour préserver la langue et la culture francophone

Un congrès, tenu à Victoria, donne naissance à la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique.

Le Club canadien-français de la Colombie-Britannique, sous la direction d’Yvonne Fortin-Terrien, de Cécile Goguillon et d’Irène Goguillon (fille de Cécile), instaure l’idée d’un regroupement et propose le principe d’une fédération rassemblant les cercles de la province.