1914

Durant la Première Guerre mondiale, des volontaires forment un bataillon francophone

Le 22e bataillon d’infanterie canadien-français, appelé le Royal 22e Régiment, joue un rôle historique pendant la guerre.

Les militaires du régiment sont surnommés les Vandoos, à cause de la prononciation de « vingt-deux » avec un accent anglais. Chez les francophones, on appelle le régiment tout simplement 22 ou 22e.

Il obtient, le 1er juin 1921, le titre « Royal » de la part du roi Georges V, qui reconnaît les nombreux faits d’armes et les excellents états de service de ses membres.

Les fantassins du régiment prennent part à presque tous les conflits et toutes les opérations auxquels participe le Canada, depuis la formation du régiment. Ils portent encore aujourd’hui le célèbre uniforme rouge écarlate accompagné du chapeau à poils d'ours du régiment allié de l'armée britannique, le Royal Welsh Fusiliers.

Découvrez plus d'événements