1981

Dans le Nord du pays, des amateurs de hockey forment un groupe afin que soient diffusées les parties des Canadiens de Montréal en français

Dans les années 1970, Bell Canada avait recruté plusieurs francophones du Québec pour bâtir les infrastructures nécessaires à l’essor de la ville de Frobisher Bay, dans les Territoires du Nord-Ouest (aujourd’hui Iqaluit, au Nunavut).

C’est la Soirée du hockey qui manque particulièrement à ce groupe de jeunes québécois, qui créent par la suite l’Association des francophones de Frobisher Bay.

Avec le temps, l’Association prend de l’expansion et change deux fois de nom pour refléter l’évolution de la société qui l’entoure. Aujourd’hui, l’Association des francophones du Nunavut possède une radio et un centre communautaire en pleine effervescence ainsi qu’un journal piloté par un comité de rédaction.

Lieu de l'événement