1999

La cinquième commissaire du Commissariat aux langues officielles, Dyane Adam, entre en fonction

Dès le début de son mandat, madame Adam définit son rôle comme celui d’un agent de changement.

Elle fait preuve d’engagement et de détermination à protéger et à promouvoir le français et l’anglais partout au Canada.

Soucieuse d’orienter sa démarche vers des résultats concrets, durables et mesurables, madame Adam dénonce l’indifférence de l’appareil fédéral à l’égard des langues officielles. Elle presse le gouvernement d’agir pour redresser rapidement la situation afin que les droits linguistiques des Canadiens et des Canadiennes se concrétisent au quotidien par une réelle égalité des chances, peu importe où ils se trouvent au pays.

Photographe : JM Carisse