1988

Adoption de la nouvelle Loi sur les langues officielles canadienne

La nouvelle Loi sur les langues officielles est adoptée pour assurer la pleine mise en œuvre des droits linguistiques garantis par la Charte canadienne des droits et libertés.

La portée de la nouvelle loi est considérablement plus large que celle de la loi de 1969. D’abord, elle met à jour et précise les droits des citoyens ainsi que les obligations des institutions fédérales en matière de langue de services.

Ensuite, sa portée s’étend à deux nouveaux domaines, soit la langue de travail et la participation équitable des francophones et des anglophones au sein de la fonction publique.

Finalement, l’une de ses nouvelles composantes, la partie VII, énonce l’engagement du gouvernement fédéral à appuyer le développement des communautés de langue officielle en situation minoritaire ainsi qu’à faire la promotion du français et de l’anglais dans la société canadienne.